"L’essence même de l’homme,

est le désir d’être heureux,

de bien-vivre,

de bien agir."

 

Baruch Spinoza

"Ose faire confiance,

Ose accueillir l'imprévu,

Ose prendre des risques,

Ose être vulnérable

et ajuste ta route..."

"Impose ta chance,

 

serre ton bonheur et va vers ton risque.

 

A te regarder, ils s’habitueront."

 

René Char

"Tous les hommes pensent que le bonheur

 

se trouve au sommet de la montagne,

 

alors qu'il réside dans la façon de la gravir."

 

CONFUCIUS

"Ce n'est pas parce que les choses sont difficiles

que nous n'osons pas,

 

C'est parce que nous n'osons pas

qu'elles sont difficiles."

Sénèque

PRINCIPES SOCIOCRATIQUES DE GOUVERNANCE

FORMATION AUX PRINCIPES SOCIOCRATIQUES DE DECISION ET D’ELECTION                                                                                                  Sur 1 ou 2 journées, découvrez et expérimentez ces processus d’intelligence et de conscience collective

Une journée de formation qui se déroule en 2 parties pour vous faire découvrir les principes de ce mode de gouvernance unique et son processus de prise de décision avec 100% de consentement.

Bénéfices

Cet atelier vous permettra :

  • De découvrir la structuration en cercles de décision
  • D’expérimenter le processus d’élection sociocratique en grand groupe
  • De pratiquer la prise de décision avec 100% de consentement
  • De vivre positivement l’objection et la résolution des tensions
  • De vous donner envie d’expérimenter et de le mettre en place  avec vos équipes  

… et d’appréhender d’une autre manière encore, la puissante beauté de l’intelligence collective !

 

Itinéraire

Cette journée de formation/action se déroulera en 2 parties

L’élection sociocratique se déroule selon un mode d’élection «sans candidat et à bulletins nominatifs». Un processus itératif apprenant permettant de désigner une personne à partir de propositions. Elle est élue dès lors qu’il n’y a plus d’objection y compris d’elle-même. Ce mode électif a l’avantage d’être transparent, d’apporter de la clarté sur ce qui est attendu du rôle, de s’ouvrir à la conscience et à l’intelligence collective et de développer la maturité du collectif. L’élu est « investi par l’énergie du groupe ».

 TEMOIGNAGE

L’élection du président d’une  antenne régionale (30 pers)  appartenant à 1 fédération professionnel le 1000 adhérents en France :   LA SOCIOCRATIE, UNE METHODE INNOVANTE ET PUISSANTE

« Journée spéciale à Rennes ce 23 février 2016 : l’élection du nouveau président antenne BPL ICF. Une vingtaine de membres ICF sont présents. Claire Pousset, coach et formatrice, spécialiste de la sociocratie , anime cette journée cette journée mémorable d’initiation et d’expérimentation de la « sociocratie », assistée par Jean-Yves Kerneis, pass président ICF BPL. Claire nous invite à nous présenter individuellement, en exprimant ce qui nous motive notre présence, ce qu’on attend de cette journée. Nous comprenons que nous ne nous quitterons pas avant d’avoir élu notre nouveau président. Pourtant, personne parmi nous ne s’est manifesté comme candidat potentiel à cette fonction. Notre première tâche est de nous mettre d’accord sur le texte qui définit les conditions à remplir pour être éligible. Ce texte proposé projeté sur écran mural comprend 6 articles. Une question se pose, sommes-nous tous OK avec ce qui est écrit ? L’exercice commence à prendre tout son sens. A chacun notre tour, nous avons l’opportunité de nous exprimer : « je suis OK » avec ce qui est écrit ou « j’ai une objection ». Toute objection doit être motivée. Une autre phrase ou une formulation différente doit être proposée par « l’objecteur ». Il ne peut être admis de critiquer sans rien proposer d’autre. Chacun s’exprime à plusieurs reprises… Toutes les objections, même si elles semblent inopportunes, sont prises en compte, c’est la règle du jeu. Il en résulte parfois une certaine tension, quelques contrariétés. Le texte est à plusieurs reprises, amandé, allongé, raccourci….modifié au fur et à mesure des prises de paroles. Claire, notre animatrice garante du processus veille au grain. A aucun moment on ne sort du cadre. Tout le monde se prend au jeu. On s’amuse, on s’impatiente aussi un peu parfois. Le texte prend alors une tournure qui convient de plus en plus et qui fait, en fin de matinée, l’unanimité. L’objectif est atteint. Nous connaissons maintenant les conditions à remplir pour être éligible en tant que président. Le terme « Sociocratie » commence à prendre sens pour tous. L’après-midi est consacrée à L’ELECTION proprement dite du futur Président. Claire nous explique le mode opératoire et nous reprenons l’exercice. Chacun est invité à prendre un papier sur lequel il écrit son prénom et le nom de la personne pour qui il choisit de voter. Les papiers sont collectés, dépouillés, lus à haute voix par un participant et classés par nom cité. A tour de rôle nous expliquons au groupe les raisons de notre choix, ce qui nous a motivé… il n’est pas envisageable de se cacher derrière un bulletin secret anonyme ! Trois ou quatre personnes se détachent du lot par le nombre de voix. L’exercice est répété à plusieurs reprises avec le même principe….on écrit, on lit, on dit ! Deux noms se détachent enfin. Les intéressés s’expriment. La situation s’éclaircit. Nous pouvons entendre et comprendre les aspirations mais aussi les réticences de chacun. Les échanges sont riches, animés, souvent passionnés, mais toujours respectueux sous l’œil attentif et bienveillant de Claire. Après plusieurs rebondissements, nous parvenons au terme de cette riche journée à élire G. VAILLANT notre nouveau PRESIDENT ICF Bretagne-Pays de La Loire. Tout le monde y trouve son compte. L’ensemble des membres semble ravi de cette élection « sociocratique »… Une grande et belle journée de découverte et d’expérimentation sur un nouveau mode de participation et d’expression qui prend tout son sens à cette occasion spéciale. Nous sommes tous conscients d’avoir intégré un nouveau processus innovateur et puissant. Quelque chose qui peut changer beaucoup dans notre recherche d’éthique, dans notre vie professionnelle et notre vie de citoyens »  de Pierre Brouot